5 faits étonnants sur Epsilon Escape
08/06/2017



1 — Cinq équipes ont réussi Le Patient de la Chambre 8 sans aucun indice


Dans une escape room comme Epsilon Escape, le rôle du Game Master est primordial. Il veille à la sécurité et au bon déroulement des parties. Il s’assure que les joueurs s’amusent et que leur avancée dans le jeu reste fluide. Son savoir-faire réside dans sa capacité à donner un petit coup de pouce au bon moment. Pas trop tôt, pour laisser à chacun le temps de chercher, mais pas trop tard pour que l’équipe ne prenne pas de retard ! Les interventions du Game Master peuvent être plus ou moins précises : de la petite indication discrète à l’indice qui débloque complètement une énigme particulièrement ardue !
Mais depuis notre ouverture, cinq équipes ont résolu Le Patient de la Chambre 8 sans la moindre intervention du Game Master. Pas le moindre indice, la moindre indication. L’histoire ne dit pas s’ils ont, ensuite, rangé parfaitement la salle, permettant ainsi à leur Maître du Jeu de profiter de deux heures de pure détente. En revanche, l'une de ces équipes était leadée par la redoutable Xeamin (alias Carolos). Attention aux scies sur le sol !
Félicitations à ces cinq équipes d’élite ! Si vous voulez essayer de rejoindre ce palmarès, vous pouvez réserver notre Escape Game !

2 — Le lobby aurait dû être rouge et doré


Les bandes de notre espace d’accueil, primé aux Escape Games Award 2017, auraient initialement dû être rouge et doré. La commande de peinture a été modifiée, à l’insu de l’entreprise chargée des travaux, visiblement la conséquence d’un piratage informatique. Catastrophés, les équipes d’Epsilon ont dû reconnaître que les couleurs livrées s’harmonisaient particulièrement bien et on choisit de s’accommoder de ce coup du sort (si c’en est un). Tout en nuances de gris, notre lobby fait aujourd’hui la réputation d’Epsilon Escape dans toute la France.

Epsilon Escape

Tous les objets qui le décorent sont issus de la collection privée d'Edmond, grand collectionneur d'objets de curiosité. De grosses caisses - certaines en bois - nous ont été livrées quelques heures après que nous ayons terminé la peinture, sans plus d'explications, mais avec un inventaire signé de la main d'Edmond.

3 — Le local d'Epsilon Escape est une ancienne usine


Dans les années 1930-1940, à la place du centre Epsilon Escape du 137 boulevard de Sébastopol, se trouvait le siège d’Epsilon Industrie, une entreprise d’invention et de fabrication d’objets utiles et mystérieux (sic). L’entreprise était dirigée par Emma Epsilon, la mère d’Edmond (dont la vie inspire les Escape Games d’Epsilon Escape). Fait notable : un incendie à la cause inconnue ravagea, le 12 janvier 1940, une partie du bâtiment. Le bureau d’Emma, sévèrement touché, fut muré pendant des années, mais conservé tel quel. Peut-être que de courageux aventuriers pourront un jour y pénétrer.

Le 137 boulevard de Sébastopol fut ainsi laissé à l’abandon jusqu’au début des années 80, où il fut transformé en magasin de vente en gros de vêtements, comme beaucoup de commerces du sentier durant ces années-là. Le 15 janvier 2016, le nom D’Epsilon retrouva sa place sur la devanture pour accueillir notre escape game à Paris.

4 — Le Patient de La Chambre 8 est une réplique parfaite de la clinique Sinople


Pour concevoir les décors du Patient de la Chambre 8, les équipes d’Epsilon Escape ont travaillé à partir des photos prises par Edmond Epsilon et archivées dans le tome 5 de son journal.
Nous souhaitions, dans un premier temps nous rendre sur place pour étudier directement les lieux, mais la clinique a été rasée en 2011 pour d'obscures raisons (les documents relatifs à cette intervention ont été volés dans les registres de la ville). Sur place, nous n’avons trouvé que des ruines (et une étrange boîte en métal, que nous avons déterrée et dont nous ne pouvons pas vous parler pour le moment).
Cherchant alors à obtenir les plans, nous avons tout le mal du monde à contacter l’entreprise chargée de la maintenance du bâtiment avant sa démolition. À la simple évocation de la Clinique Sinople, nos interlocuteurs nous sommaient de ne jamais rappeler avant de raccrocher. Impossible aussi de retrouver la trace des deux gardes avec qui Edmond semble avoir travaillé lors de son séjour sur place. Il ne nous restait donc que les photos et schémas d’Edmond.
Selon nos dernières informations, un projet de construction lotissement sur les ruines de la clinique serait à l’étude.

Pour la prochaine salle d'Epsilon Escape, le problème des décors ne se posera pas, car... ce ne sera pas un décor.


5 - Edmond Epsilon est porté disparu


Bien que certains éléments (confidentiels) nous confortent dans l'idée qu'il est toujours en vie, Edmond Epsilon est porté disparu depuis plusieurs années. La dernière entrée connue de son journal est datée du 12 janvier 2007. Son contenu (confidentiel) est inquiétant. Une équipe de deux personnes travaille à plein temps à chercher des indices sur sa localisation actuelle. Elle est assistée par la personne (dont l'identité est confidentielle) chargée de décoder les entrées du Journal d'Edmond, car bien entendu, chaque page du journal est codée de manière différente et de plus en plus complexe alors que les années avancent. Aujourd'hui, un certain pourcentage (confidentiel) du journal est décodé. Une grand fierté pour les équipes d'Epsilon.